Déclaration du REN-LAC sur le processus d’adoption de la loi anti-corruption :

Déclaration du REN-LAC sur le processus d’adoption de la loi anti-corruption :

La balle est dans le camp du CNT
Le 7 janvier 2015, le Gouvernement a adopté en Conseil des ministres un projet de loi portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso et autorisé sa transmission au Conseil National de la Transition pour adoption. Aussitôt transmis, celui-ci a fait l’objet d’examen au sein de la CAGIDH et sa mise en discussion en séance plénière, initialement prévue pour le 10 février a été repoussée à une date ultérieure.

Imprimer

Webadmin

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse