Opérationnalisation des Comités anticorruption : La Police municipale de Ouagadougou se prépare.

Opérationnalisation des Comités anticorruption : La Police municipale de Ouagadougou se prépare.

Les Comités anticorruption (CAC) seront bientôt une réalité à la Police municipale. En prélude à l’installation de cette structure de contrôle interne, 20 éléments de la Police municipale de Ouagadougou ont suivi les 05 et 06 juin 2014 une formation sur la mise en place des comités anticorruption. Cette formation est un des nombreux fruits de la collaboration entre la Mairie de Ouagadougou et le Réseau National de Lutte Anti-Corruption (REN-LAC).

Cette formation intervient après une première session de formation de la Police municipale tenue en janvier dernier sur la corruption. Elle doit déboucher à terme sur la mise en place des Comités Anti-Corruption (CAC) au sein de la police municipale. Il est à noter que le CAC constitue une structure interne rassemblant tout le personnel. Il est chargé de lutter contre la corruption, de promouvoir la bonne gouvernance et de veiller au respect de l’éthique et de la déontologie professionnelle. Selon le Secrétaire Exécutif, Dr Claude Wetta, la Police municipale, au service des citoyens, est en marche et nous devons aujourd’hui la féliciter. Aussi, il a rappelé que la Police municipale fait des efforts pour éradiquer la corruption en son sein. Dr Wetta a affirmé que son souhait le plus ardent, est que la formation débouche le plus urgemment possible sur la mise en place effective de Comités anti-corruption (CAC) dynamiques au sein de la police municipale de Ouagadougou, voire dans les polices municipales du Burkina.

D’après le Directeur de la police municipale Clément OUONGO « il faut saluer l’engagement et la disponibilité du REN-LAC de nous accompagner dans la lutte contre la corruption au sein de la police municipale. Et d’ajouter qu’avec cette formation, la police municipale mettra des groupes de veille qui vont rester aux côtés de tous les agents, regarder ce que chacun fait, afin de faire remonter les anomalies à la surface, pour pouvoir les traiter. Pour l’heure, la Police municipale de Ouagadougou s’est dotée d’un plan de travail pour l’opérationnalisation des structures de lutte anticorruption au sein de la Police municipale.

 

Imprimer
Webadmin

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse