Techniques d’investigation sur la corruption. 20 journalistes outillés par le REN-LAC.

Le Réseau national de lutte anti-corruption a initié du 23 au 25 juillet 2015, un atelier de formation des journalistes en technique d’investigation sur la corruption. Une vingtaine de journalistes issus d’organes de presse des villes de Ouagadougou, Banfora et Gaoua ont pris part. Les trois jours de ...

Etat de la corruption en 2014. Les marchés publics arrivent en tête.

Le Réseau National de Lutte Anti-Corruption (REN-LAC) a procédé, au lancement  de son rapport annuel 2014 sur l’état de la corruption au Burkina Faso. Cette année le service des marchés publics prend la tête des administrations les plus corrompues, suivies respectivement de la douane et de la police municipale. C’était ...

XVème Assemblée Générale Ordinaire du REN-LAC. 78% de taux d’exécution des activités programmées en 2014.

Créé en décembre 1997 avec pour mission d’œuvrer pour une garantie de la bonne moralité et la transparence dans la gestion de la chose publique, le REN-LAC a tenu le jeudi 30 avril 2015 sa quinzième Assemblée générale Ordinaire. ...

CEREMONIE  DE CLOTURE DE LA XV EME ASSEMBLEE GENERALE ORDINAIRE DU REN-LAC. OUAGADOUGOU, le 30 avril 2015 Mesdames et messieurs les partenaires techniques et financiers ; Mesdames et messieurs les représentants des organisations internationales et interafricaines ; Mesdames et messieurs les représentants des organisations membres ; Messieurs les membres d’honneur ; Mesdames et messieurs les membres du Secrétariat exécutif ; Mesdames et ...

Lutte contre la corruption en Afrique de l’ouest. Ouagadougou accueille une rencontre sous régionale.

Le Réseau National de Lutte Anti-Corruption a organisé du 21 au 23 mai 2015 à Ouagadougou, une rencontre sous régionale sur le renforcement de la lutte anti-corruption en Afrique de l’ouest. Une fois de plus, il a été réitéré l’engagement ...

Présomptions de corruption dans le secteur  de la construction au Burkina.  Le mépris de la règlementation érigé en doctrine.

Le dispositif législatif et règlementaire du secteur de la construction est plutôt étoffé, cependant il reste en proie à des pratiques malsaines. L’incivisme et l’affairisme y règnent toujours en maîtres. Le nombre croissant des effondrements d’immeuble à Ouagadougou doit inquiéter et inciter les autorités à accentuer les contrôles. L’arsenal législatif ...