Ce coup d’Etat est perpétré pour protéger les criminels qui ont pillé le pays selon le REN-LAC.

Ce coup d’Etat est perpétré pour protéger les criminels qui ont pillé le pays selon le REN-LAC.

 

Logo REN-LAC. Bonne version 1Très tôt ce matin du 17 septembre 2015, l’on apprend sur les ondes de la télévision nationale du Burkina (TNB), l’annonce d’un coup d’Etat opéré par des éléments des forces de défense, à travers la démission forcée du Président de la transition, la dissolution du gouvernement de la transition et la mise en place d’un Conseil national pour la démocratie (CND).

L’annonce de ce coup d’Etat intervient, après la prise en otage de la journée trouble du 16 septembre.

Cette grave situation est une remise en cause des acquis démocratiques chèrement conquis par notre Peuple et sa jeunesse à travers l’historique mouvement insurrectionnel des 30 et 31 octobre 2014. Ce coup d’Etat est aussi et surtout perpétré pour protéger les criminels qui ont pillé le pays pendant près de 30 ans et qui pensent pouvoir échapper à la justice.

Face à la gravité de la situation, le REN-LAC en tant qu’organisation dont la mission et d’œuvrer à la bonne moralité et la transparence dans la gestion de la chose publique:

  • condamne vigoureusement cette remise en cause des acquis de l’insurrection populaire, à travers ce coup d’Etat ;
  • appelle toutes les forces démocratiques et patriotiques, la jeunesse et tout le Peuple Burkinabè à s’organiser pour faire barrage avec détermination et esprit de sacrifice à cette forfaiture !

Pour la défense des acquis de l’insurrection populaire et de la démocratie,

Mobilisons-nous massivement !

 

Ouagadougou le 17 septembre 2015

 

Le Secrétariat Exécutif

Imprimer

Webmaster

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse