Fraudes aux concours directs de la Fonction publique session 2015 : Le REN-LAC exige le rétablissement de l’égalité de chance entre candidats.

Fraudes aux concours directs de la Fonction publique session 2015 : Le REN-LAC exige le rétablissement de l’égalité de chance entre candidats.

Les concours directs session 2015 entachés de fraudes doivent être annulés et repris, c’est la conviction du Réseau national de lutte anticorruption REN-LAC qui a animé ce lundi 7 septembre 2015 une conférence de presse à Ouagadougou.

Conférence_de_presse_fraudes_concours4Cette conférence de presse avait pour but d’encourager le gouvernement à faire toute la lumière sur cette affaire et soutenir la lutte engagée par les candidats organisés dans le cadre du « Comité des Jeunes Unis pour la Reprise des concours concernés par les cas de fraude ». Le réseau a enfin lancé un appel à tous les candidats aux concours, à toute la jeunesse, aux populations et à tous ceux qui sont épris de justice, à participer massivement au sit-in organisé par ledit Comité demain mardi 8 septembre 2015, de 8h00 à 12h00, devant le Ministère de la fonction publique, du travail et de la sécurité sociale, pour exiger :

  • l’annulation et la reprise des concours directs concernés par les cas de fraude ;
  • le démantèlement du réseau mafieux de fraudeurs et leur châtiment à la hauteur de leur forfait !    

Déclaration liminaire_Fraudes_Concours_Directs

Imprimer

b24web

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse