MESSAGE DE FELICITATIONS DE L’UNITE D’ACTION SYNDICALE (UAS) SUITE A LA GRANDE MOBILISATION AUTOUR DU MOT D’ORDRE DE GREVE GENERALE CONTRE LE COUP D’ETAT REACTIONNAIRE

MESSAGE DE FELICITATIONS DE L’UNITE D’ACTION SYNDICALE (UAS) SUITE A LA GRANDE MOBILISATION AUTOUR DU MOT D’ORDRE DE GREVE GENERALE CONTRE LE COUP D’ETAT REACTIONNAIRE

Camarades militant(e)s et  sympathisant(e)s,

Camarades travailleuses et travailleurs du Burkina Faso,

Les secrétaires généraux des centrales syndicales et des syndicats autonomes vous félicitent  pour la mobilisation exemplaire que vous avez réalisée suite à l’appel qu’ils ont lancé dès le 16 septembre pour  une grève générale sur l’ensemble du territoire national. Cet appel faisait suite à la tentative de coup d’Etat menée par le Régiment de Sécurité Présidentielle (RSP) avec à sa tête le général Gilbert DIENDERE.

Les initiatives hardies prises par les responsables syndicaux au niveau des régions, la mobilisation et la détermination des militant(e)s et  sympathisant(e)s de l’ensemble des travailleuses et des travailleurs des populations dans toutes les régions du pays, ont fortement contribué à l’échec de la forfaiture menée par le Général DIENDERE. Celle-ci était porteuse de graves risques dont celui d’une guerre civile réactionnaire avec tout ce qu’elle comporte de souffrances et d’épreuves pour les populations.

Cette forte mobilisation des travailleurs de tous les secteurs d’activités, la forte résistance populaire menée principalement par les jeunes à travers les barrières dans les provinces et les barricades à travers toute la ville de Ouagadougou face au putsch ont surpris les putschistes et mis en échec leur funeste projet. Cette victoire sur les putschistes, comme celle de l’insurrection  populaire les 30 et 31 octobre 2014, sont d’une portée  historique certaine : elles ont toutes révélé la détermination, le courage et les immenses potentialités de notre peuple, particulièrement de sa jeunesse. Nous devons les capitaliser, de sorte à défendre et à renforcer les acquis engrangés à la faveur de l’insurrection.

 

Camarades militant(e)s et  sympathisant(e)s,

Camarades travailleuses et travailleurs du Burkina Faso,

La dissolution du RSP, prononcée par le conseil des ministres du 25 septembre 2015 a répondu à une revendication vieille d’une quinzaine d’années reprise par différentes organisations et que l’UAS avait soumise au gouvernement de la transition depuis novembre 2014. S’en est suivi le désarmement du RSP marqué par des blocages puis par l’assaut victorieux donné par les forces régulières le 29 septembre 2015. Cependant, nous devons maintenir la mobilisation et continuer de nous battre d’une part, contre l’impunité des crimes dont ceux  commis par le RSP dans le passé et au cours du coup d’Etat, d’autre part, pour une véritable démocratisation du pays et pour de meilleures conditions de vie et de travail.

Au regard des nombreux défis qui se posent au mouvement syndical, vu la nécessité de défendre constamment les libertés démocratiques et syndicales et considérant les incertitudes qui pèsent encore sur le processus démocratique, les secrétaires généraux appellent les responsables des structures de base, les militant(e)s et  sympathisant(e)s, l’ensemble des travailleuses et des travailleurs à renforcer  leurs structures, à maintenir et à renforcer leur mobilisation en vue de la poursuite de la lutte pour de meilleures conditions de vie et de travail , pour la défense des libertés et pour un Etat de droit véritable dans notre pays.

Aux organisations partenaires à travers le monde, l’Unité d’Action Syndicale du Burkina Faso, vous manifeste sa profonde reconnaissance pour les soutiens multiples et multiformes dans cette période difficile. Elle salue donc cette solidarité internationale agissante, qui se justifie aisément par la soif des peuples du monde à aspirer légitimement au renforcement de la démocratie, des libertés et de la justice.

 

FELICITATIONS ET ENCOURAGEMENTS  A TOUTES ET A TOUS !

VIVE L’UNITE D’ACTION SYNDICALE !

VIVE LA SOLIDARITE INTERNATIONALE !

  

Ont signé :   Bassolma BAZIE                                                  François De Salle YAMEOGO

Secrétaire Général de la CGT-B                                                         Secrétaire Général du SYNATEB

Président De Mois des Centrales Syndicales                                  Président De Mois des Syndicats Autonomes

Porte-parole du mouvement syndical

 

 

UNITE D’ACTION SYNDICALE (UAS) / BURKINA FASO

LES CENTRALES SYNDICALES:

CGT-B – CNTB – CSB – FO/UNS – ONSL – USTB

 

LES SYNDICATS AUTONOMES:

SAIB–SAMAE–SATB–SATEB–SBM–SNEAB–SNESS–SYNAPAGER–SYNATEB–SYNATEL

SYNATIC–SYNATIPB– SYNATRAD–SYNTAS–SYNTRAPOST–SYSFMAB–UGMB

b24web

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse