CRAC du Nord : Le REN-LAC et les PTF s’imprègnent des réalisations sur le terrain.

CRAC du Nord : Le REN-LAC et les PTF s’imprègnent des réalisations sur le terrain.

Le Comité régional anticorruption du Nord a accueilli une mission conjointe REN-LAC et PTF les 11 et 12 novembre 2015. Cette sortie a permis aux deux délégations de constater de plus près la réalité du terrain. Au programme, des échanges avec les bénéficiaires des actions du CRAC Nord, les organisations membres et les autorités régionales.

DSC08827_traitéL’objectif de cette sortie de terrain est de s’enquérir des succès et des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des activités du CRAC et d’y apporter des suggestions. Après les CRAC Est et Centre–Ouest qui ont reçu auparavant une délégation du Secrétariat exécutif, le 11 novembre 2015 le CRAC Nord a reçu une visite conjointe REN-LAC et Partenaires techniques et financiers. Parmi les partenaires qui ont pu faire le déplacement l’Ambassade Royale du Danemark représentée par son chargé de Programme Abdoulaye OUEDRAOGO, la coopération suisse par Alexis BANCE chargé de Programme, l’Ambassade de France représentée par Paul-Antoine DECRAENE attaché de coopération et Diakonia représenté par Lucien OUEDRAOGO chargé de Programme. La délégation du REN-LAC était conduite par Son Secrétaire Exécutif Dr Claude WETTA et son adjoint Sagado NACANABO.
Cette visite a permis au Réseau et à ses partenaires de découvrir les conditions de réalisation des activités au niveau du CRAC du Nord, aussi les parties ont pu cerner les difficultés rencontrées, perçu les résultats de leurs actions et échanger sur les perspectives de développement de leurs activités.
Le Lycée Sainte Marie un exemple de partenariat   dynamique avec le CRAC Nord
DSC08805_traitéPremière étape de cette visite le Lycée Sainte Marie de Ouahigouya, les visiteurs du jour ont eu droit à des échanges avec des élèves de la classe de Tle. Cet établissement est un partenaire phare du Comité régional anticorruption du Nord dans ses actions de sensibilisations des élèves et étudiants. Une trentaine de minutes d’échanges a permis à la délégation de s’enquérir du niveau de connaissances de la corruption des élèves qui n’ont pas hésité à faire des témoignages sur des actes de corruption auxquels ils ont été témoins.

La veille citoyenne en marche dans le Nord, exemple de Zogoré
DSC08857_traitéLa délégation a ensuite été reçue à la direction régionale de la Planification où elle a eu des échanges avec les organisations membres du REN-LAC présentes dans la région. Partenaires techniques et financiers et REN-LAC ont ensuite échangé avec les bénéficiaires des actions du CRAC. Elèves, jeunes entrepreneurs et particuliers estiment que l’intervention du CRAC dans la région a été salutaire pour la prévention et la répression de certains actes de corruption. Le témoignage d’une citoyenne de Zogoré localité située à 25 km de Ouahigouya a été édifiant. Elle a souligné qu’à la suite d’un ciné débat organisé par le CRAC, les populations ont compris qu’elles pouvaient exercer d’elles-mêmes une veille citoyenne dans les projets destinés à la localité. Ainsi, elles ont exigé lors d’un projet de construction de salles de classes la construction d’une salle pilote. La salle pilote si concluante, elles donneront leur aval à l’entrepreneur pour la construction des autres salles.
Collaboration étroite entre CRAC et autorités locales
DSC08865_traitéDans l’après-midi c’est le Secrétaire général du Gouvernorat de la région Boubacar TRAORE qui en l’absence du Gouverneur de Région a échangé avec le REN-LAC, les PTF, les représentants au niveau régional de divers services.
« Notre souhait est que le CRAC travaille en étroite collaboration avec les autorités locales », a dit le Secrétaire Exécutif du REN-LAC. Il a été rassuré par les échanges qui ont fait ressortir un bon niveau de collaboration entre autorités locales et CRAC, tous disposés à lutter contre la corruption.

« Au nom de ma dignité » pour clore en beauté
DSC08902_traitéLe théâtre forum a mis fin à la journée marathon de la délégation. Le public a répondu présent à l’appel du CRAC, plus de 300 personnes ont assisté à cette représentation d’une trentaine de minutes. Le thème portait sur la corruption électorale, le message envoyé au public a été le suivant : ne votez pas un candidat en fonction des promesses, ni en fonction de son ethnie mais en fonction de son programme de société.
Les visites de terrains se sont poursuivies dans la semaine avec les CRAC Hauts-Bassins et Sud-Ouest.
Propos de membres de la délégation à l’issue de la visite

Sagado NACANABO Secrétaire exécutif adjoint du REN-LAC :
« Les résultats à Ouahigouya montrent qu’il y a eu d’importants efforts qui ont contribué à asseoir les bases de la lutte contre la corruption ».
Propos d’Abdoulaye OUEDRAOGO chargé de Programme Appui budgétaire Ambassade du Danemark, porte-parole des PTF :
« La visite a permis de mettre en relation les réalités du terrain avec les documents que nous recevons ».

b24web

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse