Journée internationale de lutte contre la corruption : Au Burkina sous le signe de l’application effective de la loi anti-corruption.

Journée internationale de lutte contre la corruption : Au Burkina sous le signe de l’application effective de la loi anti-corruption.

A l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, les organisations de lutte contre la corruption que sont l’ASCE-LC, le PNUD, le RAJIT et le REN-LAC ont adressé un message commun aux Burkinabé. La cérémonie s’est tenue le mercredi 9 décembre 2015, à Ouagadougou au Conseil Burkinabé des Chargeurs (CBC) et a été présidée par le Président du Faso, Président de la Transition. Un message a été livré à Michel KAFANDO par les jeunes du Burkina.
DSC09109_traitéCe message livré par les jeunes lauréats du jeu concours KOUKA organisé par le REN-LAC exhorte le Président à peser de tout son poids dans la lutte contre la corruption afin que la loi anti-corruption soit effective au Burkina. Les jeunes ont aussi demandé au Président de la Transition de transmettre leur message aux autorités nouvellement élues du Pays.
Conscients que la lutte contre la corruption est un très grand défi à relever dans notre société, les quatre organisations partenaires ont tenu à interpeller les plus hautes personnalités sur leur responsabilité première. « Le poisson pourrit toujours par la tête » dit-on, d’où la nécessité pour les premières autorités de faire de cette lutte la leur.

????????????????????????????????????

Pour ce faire, le Contrôleur Général d’Etat, le Dr Luc Marius IBRIGA a été le premier intervenant. Il a tenu tout d’abord à remercier le Président du Faso pour sa présence avant de déclarer qu’il fallait maintenant « remplacer les discours par des actes concrets ». Cela passe notamment par la mise à la disposition des organes de lutte contre la corruption de moyens appropriés, plutôt qu’ «insignifiants », dixit Luc Marius IBRIGA.
Pour le second intervenant, le Dr Claude WETTA, Secrétaire exécutif du REN-LAC, a livré le message des quatre structures. En effet, il s’agit pour les instances dirigeantes de montrer l’exemple à l’ensemble de la population.
Le message des jeunes lauréats du jeu concours Kouka et la remise de la loi 004-2015/CNT portant prévention et répression de la corruption au Burkina Faso au Président de la Transition, Président du Faso, son excellence Michel KAFANDO ont mis fin à la cérémonie. La loi sera transmise aux nouvelles autorités rassure le Président du Faso devant la presse et l’ensemble des organisations.

Message_9 déc_ASCE-PNUD-RAJIT-REN-LAC

Imprimer

Webmaster

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse