Collaboration entre OSC : Le CIFOEB s’imprègne de l’expérience du REN-LAC.

Collaboration entre OSC : Le CIFOEB s’imprègne de l’expérience du REN-LAC.

Une délégation du Centre d’Information de Formation et d’Etude sur le Budget (CIFOEB) était présente dans les locaux du REN-LAC ce vendredi 21 Octobre 2016. Reçue par le Secrétaire exécutif du REN-LAC, Dr Claude WETTA, la délégation composée du Directeur exécutif Léopold KOHOUN et du chargé de communication Fabrice BAZIE dit rendre une visite de courtoisie au Réseau national de lutte anticorruption. Les visiteurs du jour ont à l’occasion félicité et encouragé le REN-LAC pour le travail abattu dans la lutte contre la corruption.

dsc01252_traite_2Arrivé à la tête du Centre d’information de formation et d’étude sur le budget, il y a seulement quelques mois de cela, M. Léopold KOHOUN a estimé impératif de s’enquérir des expériences de certaines structures. Promouvoir la bonne gouvernance économique au Burkina Faso, telle est la mission que s’est fixée le CIFOEB dira son premier responsable. Engagé aussi dans la lutte contre la corruption, le CIFOEB entretient depuis sa création de très bonne relation avec le REN-LAC. Les deux institutions ont parfois cheminé ensemble dans des campagnes et des plaidoyers de vulgarisation des bonnes pratiques de gouvernance. Les échanges entre les deux structures sont importants pour la bonne marche de leurs activités diront les deux premiers responsables des organisations. D’ailleurs le Secrétaire exécutif du REN-LAC tout en saluant cette visite estime que les deux structures sont complémentaires : le REN-LAC dans la lutte contre la corruption et le CIFOEB dans le budget, c’est une somme d’expertise.

Comme expérience que le REN-LAC peut partager avec son hôte du jour le panier commun. Cette mutualisation des fonds alloués par les partenaires techniques et financiers (PTF) au REN-LAC présente plusieurs avantages selon le Directeur exécutif du CIFOEB qui souhaite voir ses PTF allés dans le même sens.

Au cours de la rencontre, des sujets tels que le financement des OSC par l’Etat, les APE (Accords de Partenariat Economique) qui auront des répercussions sur nos économies fragiles ont été abordés. Les conseils et les appréciations du REN-LAC à ce sujet étaient vivement souhaités. Il a aussi été question de la nouvelle plateforme du CIFOEB et de son nouveau plan stratégique. A toutes ces questions le premier responsable du REN-LAC a apporté des éléments de réponses.

Imprimer

Webmaster

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse