Valeurs morales éthiques et civiques : Le REN-LAC et les acteurs du système éducatif réfléchissent sur un module d’enseignement.

Valeurs morales éthiques et civiques : Le REN-LAC et les acteurs du système éducatif réfléchissent sur un module d’enseignement.

 

Le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a organisé le mercredi 23 novembre 2016 à Ouagadougou un atelier d’échanges sur les valeurs morales, éthiques et civiques. Cet atelier, cadre de réflexion et d’échange pour la mise en place d’un module d’éducation aux valeurs, intervient après celui initié à l’endroit des religieux et coutumiers et des journalistes. Il a réuni une quarantaine d’acteurs du système éducatif. 

dsc01398-traiteL’objectif de cette rencontre était de discuter avec les acteurs du système éducatif des résultats et recommandations de l’étude sur les valeurs morales, éthiques et civiques dans la lutte contre la corruption. Aussi les acteurs du système éducatif devaient discuter sur l’intégration d’un module d’enseignement portant sur la lutte contre la corruption dans le système éducatif. Un module qui doit rendre les élèves capables d’adopter des valeurs positives. Principalement deux communications ont été animées par le Dr. Jean Paul BAZIE, un des consultants à avoir conduit l’étude sur les valeurs morales, éthiques et civiques dans le cadre de la lutte contre la communication. La première a présenté et analysé la perception des valeurs morales, éthiques et civiques de notre société actuelle en déperdition tandis que la seconde a exposé une marche à suivre pour l’intégration d’un module d’éducation aux valeurs à travers des indications claires et précises.

Le développement d’anti valeurs : phénomène à ne pas prendre à la légère

dsc01409Les rapports de l’enquête ayant conduits à l’élaboration de l’étude sur la perception des valeurs morales, éthiques et civiques par le REN-LAC ont aussi été exposés aux acteurs du système éducatif. Le développement d’antivaleurs tels que le goût du gain facile, le mensonge, l’individualisme, la recherche effrénée de l’argent est un mal actuel de notre société qui a un impact direct dur l’éducation des plus jeunes. La délinquance juvénile et l’effondrement du système éducatif en sont une preuve palpable.

Un module d’éducation pour inculquer de bonnes valeurs aux enfants

L’une des raisons principales de cette rencontre était de réfléchir sur l’intégration d’un module d’éducation aux valeurs et à la lutte anti-corruption à tous les niveaux du système éducatif. Ce module met l’accent sur deux dimensions essentielles : l’éducation aux valeurs et l’éducation anticorruption. Il a pour objectif de rendre les élèves capables d’adopter les valeurs positives et les comportements anticorruption.

dsc01387-traiteL’école étant perçue comme le lieu de transmission de valeurs, l’intégration du présent module a pour mission d’impliquer les élèves et pourquoi pas les étudiants dans la lutte contre la corruption. Cependant les enseignants et autres acteurs du système éducatif ne doivent pas rester en marge de la lutte contre la corruption. Les éducateurs ont une part de responsabilité. Il faut donc veiller à l’exemplarité des structures d’enseignement et de formation.

Des structures issues du Ministère de l’éducation nationale, des écoles de formation d’enseignants, de l’IDS, l’union nationale des associations des parents d’élèves, les syndicats et l’AESO ont pris part à cet atelier. Le souhait a été exprimé par tous de promouvoir l’intégrité en milieu scolaire et de contribuer au redressement moral et vertueux de ceux que l’on considère comme « la relève de demain ».

 

dsc09233_2Sagado NACANABO, Secrétaire exécutif adjoint du Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) sur les attentes de cet atelier.

Nous avons fait une étude qui a été éditée depuis 2015 qui concerne les valeurs morales, éthiques et civiques dans le cadre de la lutte contre la corruption. Cette étude fait suite à de nombreux constats sur le fait que l’une des principales causes de la corruption est morale, c’est-à-dire que c’est parce que les valeurs morales sont parties que la corruption aussi s’est développée. L’éducation a un grand rôle si on veut d’abord comprendre ce phénomène des valeurs et si on veut aussi lutter pour les rétablir. Lorsque l’étude a été finalisée, nous avons eu l’ambition d’écrire un module d’enseignement qui permettrait d’introduire dans l’école formelle des enseignements sur les valeurs morales, éthiques et civiles. Mais, l’étude n’a pas écrit un module tout fait et a laissé la latitude aux acteurs du système de se concerter pour établir le module et les modalités de son insertion éventuelle dans les programmes officiels pour permettre aux enseignants d’aborder avec leurs élèves les questions de valeurs morales en adéquation avec la lutte contre la corruption. Une quarantaine de participants issus du système éducatif. C’est vraiment à tous les niveaux : le primaire, le post-primaire, les enseignants, les encadreurs, les parents d’élèves, le ministère de l’enseignement. Objectif, leur présenter l’étude et voir comment on peut aborder ensemble l’écriture et l’adoption d’un module d’enseignement pour voir comment on peut influer en matière d’éducation pour lutter contre la corruption.

La suite est d’avoir un petit groupe restreint. Le consultant a déjà un projet de plan de module. Si les acteurs conviennent que ce plan de module est une nécessité, notre objectif est de créer une petite commission qui va faire un projet de module et comment essayer de faire du plaidoyer afin qu’on intègre à tous les niveaux de notre système éducatif la notion de lutte contre la corruption. Les spécialistes qui sont là ce matin vont nous proposer la procédure et nous, à notre niveau, on va essayer d’apporter notre contribution en tant qu’organisation non gouvernementale.

Itw: Journal Le Quotidien

Imprimer

Webmaster

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse