Mauvaise gestion des parcelles de boutiques, hangars à Toecin-Yaar. Le REN-LAC dénonce une situation inacceptable.

Mauvaise gestion des parcelles de boutiques, hangars à Toecin-Yaar. Le REN-LAC dénonce une situation inacceptable.

Ce jeudi 26 octobre 2017, a eu lieu au siège du Réseau national de lutte anti-corruption une conférence de presse sur la mauvaise gestion des parcelles de boutiques, hangars et autres commerces à Toécin-Yaar dans l’Arrondissement n°3 de Ouagadougou. Cette conférence de presse a été animée par  Sagado NACANABO  (Secrétaire exécutif adjoint du REN-LAC), Harouna OUEDRAOGO (Secrétaire adjoint à l’information et à la communication) et Harouna SINON (Gestionnaire de programme).

Le nouveau site de Toécin-Yaar a été aménagé dans le cadre d’un projet dénommé « Projet participatif d’aménagement du secteur 20 de Ouagadougou et du quartier Ahouansori de Cotonou au Bénin» et financé à travers un contrat de subvention signé le 17 décembre 2010 entre la commission de l’Union européenne et la mairie de Ouagadougou. Des commissions de recensement et d’attribution ont été mises en place par les autorités locales de l’ex-arrondissement de Sig-Nonghin dans la perspective de l’aménagement et de l’acquisition de places sur le nouveau site du marché.

701 parcelles dégagées en plus, des commerçants toujours non attributaires

Trois recensements ont permis d’aménager environ 3 300 places. Malgré le surplus de 701 places  au moment où la commission demandait aux commerçants de regagner le nouveau site, certains d’entre eux n’avaient toujours pas de places, sur le nouveau marché.

Des personnes recensées depuis 2013, sont toujours dans l’attente d’obtenir une place tout en faisant l’objet de menaces de déguerpissement.

Le REN-LAC après avoir été saisi par la coordination des CDAIP Sig-nonghin le 20 mai 2016, sur ces nombreuses malversations à Toecin-Yaar, entamera plusieurs actions.

D’abord, des demandes d’audience auprès de la délégation spéciale puis au nouveau maire de l’arrondissement N°3 mais ces demandes sont restées vaines.  Ensuite, une requête adressée en Janvier 2017 au Ministre en charge de l’administration territoriale qui aboutira à une mission d’investigation réalisée par l’inspection technique des services du Ministère de l’Administration Territoriale et de la Décentralisation du 25 au 27 janvier 2017.

La publication du rapport d’investigation se fait attendre

Les investigations aboutiront à des constats d’irrégularités qui confirment bien les informations déjà collectées par le REN-LAC, sur le manque de transparence dans l’attribution des parcelles.

Il ressort clairement, que pendant que certains commerçants n’ont pas été recensés au motif qu’ils ne sont pas propriétaires, des personnes n’exerçant pas la profession de commerçant ont été recensées. Ces acquéreurs illégitimes, au nombre de 524, se composent de conseillers municipaux entrant et sortant, de membres de la commission d’attribution, de policiers municipaux, de membres de Comité de Développement du secteur 20 (CDS), des agents de la mairie, de chefs coutumiers etc. Pour le REN-LAC ce partage léonin est révoltant et économiquement contre-productif.

On comprend donc aisément pourquoi plus de 200 parcelles feront l’objet de transaction à des prix allant de 250 000 FCFA à 4 900 000 FCFA selon le rapport de l’inspection.

A la lumière de ces manquements, plusieurs recommandations ont été faites aux autorités par le rapport d’enquête et le REN-LAC attend leur mise en œuvre effective notamment la mise en place d’une commission ad’hoc chargée de réexaminer les listes de recensement et d’attribution des parcelles,  le retrait de toutes les parcelles attribuées à des personnes qui n’exercent pas la profession de commerçants au marché de Toécin-Yaar.

Les poursuites contre les auteurs et complices des attributions irrégulières et de mauvaise gestion et la suspension du déguerpissement des commerçants de l’ancien site du marché de Toécin-Yaar font aussi partie des recommandations que le Réseau national de lutte anticorruption souhaite voir aboutir.

Imprimer

Webmaster

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse