Lutte contre la corruption : La série TV « Stop corruption » comme outil de sensibilisation

Lutte contre la corruption : La série TV « Stop corruption » comme outil de sensibilisation

Le REN-LAC a co-produit avec Faso Films et Réveil Production en 2015 une série TV de 26 épisodes pour sensibiliser le public burkinabé et la jeunesse en particulier sur le désastre que représente la corruption. La série TV « Stop corruption » fait l’objet depuis octobre 2017 de projection vidéo suivie de débats dans certaines régions du pays. Cette tournée a débuté par Bobo-Dioulasso et Gaoua les 20 et 21 octobre 2017, ensuite à Ouagadougou le 28 octobre. Et le week-end du 04 novembre 2017, la série a fait escale à Koudougou.

Pour une lutte efficace contre le phénomène, le REN-LAC a initié plusieurs supports de communication  pour sensibiliser et informer les populations sur les méfaits de la corruption. Parmi ces supports la Bande dessinée Kouka. Au regard du succès qu’elle a connu, il a été procédé à son adaptation en support Télé pour une sensibilisation de masse.  Le REN-LAC et deux de ses partenaires que  sont Réveil Production et Faso Films vont donc diffuser en 2016 sur les antennes de la RTB, la série TV « Stop corruption » destinée principalement aux plus jeunes, mais aussi de façon générale à toute la population.

                                                   «L’agent intègre » et « le fraudeur » à l’affiche à Koudougou

Avec l’aide du bureau du CRAC Centre-ouest, cette séance s’est très bien déroulée et avec succès. Deux épisodes ont été projetés : « l’agent intègre » et « le fraudeur ». Le premier racontait l’histoire un agent intègre qui a nouvellement pris service dans les locaux des impôts. Et dans l’exécution de ses fonctions, son directeur corrompu mettait des bâtons dans ses roues en l’empêchant de faire correctement son travail. Et le deuxième parlait d’un grand fraudeur qui faisait entrer de la drogue par la complicité d’un « gourou » du pays. Ce fraudeur était intouchable jusqu’au jour où tous ces complices furent arrêtés y compris le directeur de la douane. Ces deux épisodes ont été d’une grande importance et ont été suivis avec attention, car les intervenants ont été nombreux. Deux comédiens ainsi que le réalisateur de la série étaient présents, au côté du REN-LAC pour animer le forum qui suit la projection. Tous ont expliqué le rôle et la vision du REN-LAC, ainsi que les conséquences de la corruption dans la situation économique. Des exemples de cas de corruption ont été donnés par le président du CRAC Centre-ouest Stéphane KABORE et dans plusieurs domaines tels que dans la santé où l’agent de santé a été sanctionné. Le public a répondu présent à l’appel du Comité régional anticorruption car il y avait plus de six cents (600) personnes présentes à la place de la Nation.

La tournée se poursuit avec cette série TV les jours à venir à Ouahigouya le 11 novembre 2017 à la place Bandana secteur 2 et pour terminer le 18 novembre 2017 à Fada N’gourma sur la place des martyrs.

Imprimer

Webmaster

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse