Lutte contre la corruption : « Stop corruption » poursuit la sensibilisation à Ouahigouya.

Lutte contre la corruption : « Stop corruption » poursuit la sensibilisation à Ouahigouya.

La tournée de sensibilisation du Réseau national de lutte anticorruption était samedi 11 novembre 2017 à Ouahigouya. C’est la place Bandana du secteur 2 qui a abrité la projection vidéo suivie de débat. Ils étaient nombreux à faire le déplacement sur ce site. Deux épisodes de la série ont fait l’objet de projection : « l’agent intègre » et « le fraudeur ».

Cette tournée a débuté les 20 et 21 octobre 2017 par Bobo-Dioulasso et Gaoua, Ouagadougou le 28 octobre et Koudougou le 04 novembre 2017. Le 11 novembre 2017, c’était au tour de Ouahigouya d’accueillir la projection vidéo.

Deux des comédiens de la série Kouka et Bila ainsi que le réalisateur de la série Misa HEBIE étaient présents, l’équipe du REN-LAC et le CRAC. A l’issue de la projection d’une heure environ, un forum très animé entre public, CRAC Nord, REN-LAC, réalisateur et comédiens s’est installé.

                                                                             Un public engagé contre la corruption

Le public de l’espace Bandana a prouvé son attachement à éradiquer la corruption hors du Burkina Faso avec une participation active au forum à travers plusieurs questions sur les différentes manifestations de la corruption, les méthodes à adopter pour la combattre. Aussi certaines interventions ont été considérées par les animateurs du forum comme des contributions assez significatives. Le soutien indéfectible du CRAC/Nord, aura permis non seulement de mobiliser le public contre la corruption mais aussi d’apporter des réponses à certaines préoccupations quotidiennes.

A l’occasion, le rôle et la vision du REN-LAC ont été rappelés au public, ainsi que les conséquences de la corruption sur l’économie nationale. Des exemples concrets sur des acquis engrangés par le REN-LAC et d’autres acteurs sur le terrain ont été donnés au public. La loi 004 portant prévention et répression de la corruption au Burkina, la mise au jour ces derniers mois de scandales de corruption. Le jugement du détournement de plus de 200 millions au SIAO, la détention à la maison d’arrêt de Ouagadougou de la présidente du CSC pour faits de corruption et l’affaire de Toécin-Yaar et beaucoup d’autres prouvent qu’il y a un travail qui est fait sur le terrain. Mais la peur de dénoncer des faits de corruption revient toujours au sein du public, et pour le rassurer, le REN-LAC a souligné une fois de plus que cela se faisait dans l’anonymat par le biais du numéro vert qui est le 80 00 11 22.

En rappel, le REN-LAC et deux de ses partenaires que sont Réveil Production et Faso Films ont produit et diffusé en 2016 sur les antennes de la RTB, la série TV « Stop corruption » destinée principalement aux plus jeunes, mais aussi de façon générale à toute la population. La tournée de sensibilisation prendra fin le 18 novembre 2017 à Fada N’gourma sur la place de l’unité à partir de 19h00.

Imprimer

Webmaster

Des articles qui pourraient vous intéresser
Laisser une réponse