A deux ans de la fin du premier mandat constitutionnel de Roch Marc Christian Kaboré, la politique de tolérance zéro contre la corruption promise par le Chef de l’État est loin d’avoir produit l’effet escompté. Les résultats du rapport 2017 du Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) sur l’état de la ...

Le Réseau national de Lutte anti-corruption félicite les membres du Conseil de discipline de la magistrature pour les sanctions infligés à certains magistrats indélicats. Et souhaite que le Conseil supérieur de la Magistrature prenne les dispositions nécessaires pour examiner l’ensemble des dossiers dans lesquels des juges sont trempés. Le 9 juin, ...

Le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) et le Centre d’Information, de Formation et d’Études sur le Budget (CIFOEB) veulent accroître la participation citoyenne dans la lutte contre la corruption et pousser vers une plus grande redevabilité publique des gouvernants à travers la création d’une plateforme numérique anti-corruption. Malgré les actions ...

Le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) a tenu sa 18e Assemblée générale ordinaire le vendredi 27 avril. Au cours de cette instance statutaire, s’est déroulée la cérémonie de remise du prix de la lutte anti-corruption (PLAC), édition 2017, qui a vu les journalistes Atiana Serge Oulon, du bimensuel d’enquête ...

Le Réseau national de Lutte anti-corruption (REN-LAC) a rencontré le chef de l’Etat burkinabé le 27 mars dernier pour lui transmettre officiellement un mémorandum d’interpellation sur l’absence d’une volonté politique réelle de lutter contre la corruption au sommet de l’Etat. La décision d’interpeller le chef de l’Etat à travers un mémorandum a ...

Depuis plusieurs jours, les commentaires sur cette affaire dite « audiences monnayées à la Présidence du Faso » alimentent le quotidien de nombre de Burkinabè. Sur ce sujet soulevé par le journal L’Evènement dans sa parution du 10 mars 2018, le Réseau national de lutte anti-corruption (REN-LAC) a beaucoup à dire …et ...

Installé officiellement le 17 janvier 2017, ce comité, présidé par le juge administratif Karfa Gnanou, est composé de 14 membres désignés par les acteurs judiciaires pour un mandat de trois ans. Accompagné de trois de ses collaborateurs, le juge Karfa Gnanou est venu, ce mercredi 21 mars, présenter sa structure au ...

Déclaration sur l’affaire INOUSSA KANAZOE : La justice doit faire son travail en toute sérénité

Le 19 avril 2017, M. Inoussa KANAZOE, PDG du groupe Kanis International et de l’entreprise CIMFASO, a été arrêté avec certains de ses collaborateurs dans le cadre d’une procédure judiciaire engagée à leur encontre pour, entre autres, «faux et usage de faux en écriture de commerce», «fraude fiscale», «usage frauduleux ...

Litige ONATEL SA – Douane : « Que l’Etat burkinabé soit rétabli dans ses droits! »

L’affaire avait été évoquée en septembre dernier par la presse, l’infraction douanière dont l’ONATEL s’est rendu coupable a fait l’objet d’une conférence de presse ce mercredi 12 octobre 2016 au siège du Réseau national de lutte anticorruption (REN-LAC) à Ouagadougou. La rencontre avait pour ambition d’éclairer les Hommes de média ...

Corruption dans le secteur des mines : Le renforcement du contrôle à tous les niveaux, une nécessité. Article 2/2

L’ancien Code minier du Burkina, celui de 2003, comportait des silences, des lacunes, des insuffisances, des contradictions, véritables failles et portes d’entrée de la corruption. En effet chacune des parties prenantes pouvait les exploiter pour parvenir à des fins personnelles. Cette remarque a été faite par le Réseau national de ...